Frappée par le vortex polaire qui a touché le Midwest américain, Chicago a battu son record de température diurne minima...

Frappée par le vortex polaire qui a touché le Midwest américain, Chicago a battu son record de température diurne minimale : -28 °C (-44 °C de température ressentie avec l'effet de vents puissants). Deux jours durant, la ville a vécu au ralenti : pas de poste ni de trains, aéroport quasi paralysé (les bagagistes ne sortaient que par tranches de 15 minutes), écoles, administrations, commerces et entreprises fermées, lac Michigan gelé, etc. Le froid intense est tellement habituel pour les habitants que l'hiver, la ville change de surnom pour devenir Chiberia, contraction de Chicago et de Sibérie.