Bryson DeChambeau continue de faire le spectacle et de susciter les débats. Lors du troisième tour de l'Arnold Palmer Invitational d'Orlando, le colosse californien n'a pas hésité à tenter de toucher le green d'un ...

Bryson DeChambeau continue de faire le spectacle et de susciter les débats. Lors du troisième tour de l'Arnold Palmer Invitational d'Orlando, le colosse californien n'a pas hésité à tenter de toucher le green d'un par 5 avec son driver! Ceinturé par un immense lac, le trou n°6 de Bay Hill est impressionnant. La sagesse incite les joueurs à suivre le fairway pour atteindre le green en deux ou trois coups. N'écoutant que son goût pour le défi, DeChambeau a préféré tenter le diable et prendre un dangereux raccourci. Bénéficiant d'un petit vent favorable, sa balle a survolé l'entièreté de l'obstacle d'eau pour terminer sa folle trajectoire (plus de 340 m) dans le rough, à une soixantaine de mètres du drapeau. Et il a remis ça le lendemain. Du jamais vu! Inutile de préciser que ces coups improbables ont tourné en boucle sur les télés américaines. "J'étais surexcité comme un gosse. Quand j'ai vu le balle atteindre l'autre côté de la rive, j'ai eu des frissons comme si j'avais signé un hole in one !", a confié DeChambeau, qui en a profité pour gagner le tournoi!