Ne dites plus Puilaetco Dewaay mais simplement Puilaetco. En pleine transformation, sa maison mère, le groupe luxembourgeois de banque privée KBL epb a en effet décidé d'abandonner sa dénomination actuelle pour s'appeler Quintet Private Bank. Si chacune des filiales du groupe sera...

Ne dites plus Puilaetco Dewaay mais simplement Puilaetco. En pleine transformation, sa maison mère, le groupe luxembourgeois de banque privée KBL epb a en effet décidé d'abandonner sa dénomination actuelle pour s'appeler Quintet Private Bank. Si chacune des filiales du groupe sera désormais identifiée comme une banque privée faisant partie du groupe Quintet et adoptera une nouvelle identité commune, illustrée par cinq anneaux entrelacés, elles continueront néanmoins d'opérer sous leur propre marque actuelle : Brown Shipley au Royaume-Uni, InsingerGilissen aux Pays-Bas, Merck Finck en Allemagne et Puilaetco en Belgique. Puilaetco dont le nom a donc été raccourci. Alors, simple changement cosmétique ou transformation plus profonde ? Du côté de l'entité belge, dirigée depuis cet été par Ludivine Pilate, on se veut rassurant : " Ce léger changement correspond à la manière dont le marché et les clients parlent de nous ainsi qu'au souhait de moderniser notre identité : il ne s'agit nullement d'une restructuration ", dixit la directrice marketing Chloé Dungelhoeff. Reste qu'au-delà de cette version officielle, d'aucuns voient dans ce rebranding le début d'une intégration plus poussée du groupe sous l'impulsion de son nouveau CEO suisse, Jürg Zeltner. Une plus grande centralisation qui passe par moins d'autonomie pour les filiales locales, tant au niveau opérationnel qu'au niveau décisionnel.