En vacances, nombreux sont les investisseurs qui se préoccupent moins de la gestion de leur portefeuille. Or les marchés boursiers restent actifs. Si une correction survient, beaucoup ne réagiront pas, ou que trop tard. À l'aide de constructions à base d'options, vous pourrez partir en toute sérénité.
...

En vacances, nombreux sont les investisseurs qui se préoccupent moins de la gestion de leur portefeuille. Or les marchés boursiers restent actifs. Si une correction survient, beaucoup ne réagiront pas, ou que trop tard. À l'aide de constructions à base d'options, vous pourrez partir en toute sérénité. L'outil de protection contre une baisse de cours est évidemment le put acheté. Et l'achat de plusieurs puts sur un ou plusieurs indices boursiers est encore plus efficace. Si vous détenez principalement des actions belges, vous pouvez vous protéger d'une correction en achetant une option put sur l'indice BEL 20. BEL 20 septembre 2017 au prix d'exercice de 3800 à 85 EURLe put septembre 3800 coûte 85 euros. L'unité de transaction pour les options du BEL 20 est 10. Par contrat, vous payez donc 850 euros. C'est le prix à payer pour protéger vos actions belges jusqu'à la mi-septembre. Si l'indice reflue par exemple de 10 %, à 3420, le put vaudra au moins 380 EUR x 10. Ce put protégera donc un portefeuille d'une valeur approximative de 40.000 euros. Si le BEL 20 ne reflue pas, ou prend de la hauteur, vos actions progresseront également, et vous serez donc gagnant. Si vous estimez la prime élevée, vous pouvez opter pour un contrat meilleur marché, comme le put septembre 3200 qui coûte seulement 30 euros. Mais ce contrat ne vous aidera réellement que si les cours refluent de 20 % ou plus. Les options sur le BEL 20 sont très peu échangées. C'est un problème majeur. Le choix y est très limité. C'est pourquoi il est intéressant d'aller voir plus loin. Aux Pays-Bas, par exemple, ou en France ou en Grande-Bretagne. Là, des options sont en vente sur l'AEX, le CAC 40 et le FTSE. Notez que l'unité de transaction pour l'AEX et le FTSE est 100. Pour le CAC 40, c'est 10, comme en Belgique. Les échanges sont soutenus sur ces options, et donc les prix plus raisonnables. Un portefeuille de valeurs américaines peut se protéger avec des puts sur le Dow Jones Industrial Average, indice qui regroupe 30 grandes actions diversifiées. Évidemment, la gamme d'options sur indices comme le Nasdaq 100 ou le S&P 500 est très vaste. Si vous souhaitez couvrir plus encore votre portefeuille, vous pouvez envisager l'achat d'options sur le Russell 1000 ou le Russell 2000. De l'autre côté du globe, épinglons le Nikkei 225 Stock Average japonais et le Hang Seng Index Options à Hong Kong. Vous trouverez forcément chaussure à votre pied.