En Chine, Ping An, l'assureur numéro un, est devenu le référent santé préféré du pays. Il a créé une plateforme appelée Good Doctor. Ses 265 millions d'utilisateurs ont accès à la téléconsultation médicale, peuvent se faire livrer un médicament en moins d'une heure ou demander des tests. Chez nous, on n'en est pas encore là mais on s'en approche. ...

En Chine, Ping An, l'assureur numéro un, est devenu le référent santé préféré du pays. Il a créé une plateforme appelée Good Doctor. Ses 265 millions d'utilisateurs ont accès à la téléconsultation médicale, peuvent se faire livrer un médicament en moins d'une heure ou demander des tests. Chez nous, on n'en est pas encore là mais on s'en approche. Fort de la réussite de l'expérience de sa maison mère française, Axa Belgium, en collaboration avec Axa Partners Belgium, sa société d'assistance, mettra la téléconsultation médicale gratuitement à disposition des 500.000 affiliés à son assurance hospitalisation. Le lancement est prévu cet automne, normalement au mois d'octobre. Par cette démarche, Axa Belgium, à l'image de la stratégie du groupe, entend se positionner comme une compagnie de services qui ne se contente pas de recevoir les primes ou de rembourser les sinistres. Cette téléconsultation permet un accès aisé aux soins de santé et peut se révéler intéressante si le médecin de famille est indisponible ou " overbooké ". Pratiquement, un affilié pourra obtenir un rendez-vous endéans les 30 minutes, à l'aide d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone. L'accueil se fera d'abord au téléphone par une infirmière. Après un court questionnaire préparatoire, l'assuré aura accès à une salle de consultation virtuelle et sécurisée. Le médecin agréé posera un diagnostic, délivrera des conseils ou renverra vers un confrère. La visite sera rajoutée au dossier médical du patient. Cette consultation sera entièrement gratuite et fera partie des services offerts dans le cadre de la police d'assurance hospitalisation. En France, Axa a lancé ce produit en 2015. Depuis, environ 20.000 téléconsultations sont réalisées chaque année.