Les prix de vente des maisons, appartements et terrains à bâtir présentés dans le Guide immobilier de Trends-Tendances s'appuient sur les statistiques délivrées par la Fédération royale du notariat belge. Les chiffres des maisons et des appartements reflètent les tendances des sept premiers mois de l'année 2020. Etant donné le nombre réduit de transactions durant la période de confinement, nous avons décidé de tenir également compte des chiffre...

Les prix de vente des maisons, appartements et terrains à bâtir présentés dans le Guide immobilier de Trends-Tendances s'appuient sur les statistiques délivrées par la Fédération royale du notariat belge. Les chiffres des maisons et des appartements reflètent les tendances des sept premiers mois de l'année 2020. Etant donné le nombre réduit de transactions durant la période de confinement, nous avons décidé de tenir également compte des chiffres du mois de juillet pour cette édition. Malgré cela, les données restent insuffisantes pour dégager un prix de référence pour les terrains à bâtir. Précisons que, dans le présent guide, nous optons pour les prix médians, une mesure centrale qui indique que la moitié des transactions porte sur un prix inférieur et l'autre moitié sur un prix supérieur. L'avantage étant que la médiane n'est pas influencée par des prix extrêmes, contrairement à la moyenne, qui est sujette à des distorsions majeures susceptibles de fausser l'interprétation des données. Les notaires collectent les données sous forme électronique, à la signature du compromis de vente. Les prix réellement déboursés à l'acte pouvant parfois légèrement fluctuer. S'ils sont reconsidérés entre le compromis et l'acte de vente, il y a de fortes chances pour qu'ils soient revus à la baisse, en raison, par exemple, d'une infraction urbanistique mise au jour dans l'intervalle ou de la survenue d'un dégât. Ce qui permettrait à l'acquéreur de renégocier le prix à la baisse. Comme dans les éditions précédentes, nous consacrons plusieurs pages au marché de l'immobilier neuf. Pour cette catégorie de biens, les chiffres proviennent de la banque de données du bureau de Crombrugghe & Partners qui épluche toutes les sources disponibles (plateformes internet, sites web d'agents immobiliers, de promoteurs, etc.). Les prix et les superficies extrêmes ne sont pas pris en compte. Les chiffres de référence sont ceux d'un appartement standard deux chambres.Les pages consacrées à l'analyse des différents marchés provinciaux tiennent compte des transactions réalisées sur l'ensemble du marché de l'acquisition, à savoir les reventes et l'achat de biens neufs, sans distinction. Elles ne portent donc pas sur le seul marché secondaire.