Pionnier du segment des ludospaces il y a 22 ans, Citroën dévoile aujourd'hui le nouveau Berlingo qui tire de ses gènes utilitaires une habitabilité et un sens pratique hors du commun. Une fois de plus, Peugeot a collaboré au projet ainsi qu'...

Pionnier du segment des ludospaces il y a 22 ans, Citroën dévoile aujourd'hui le nouveau Berlingo qui tire de ses gènes utilitaires une habitabilité et un sens pratique hors du commun. Une fois de plus, Peugeot a collaboré au projet ainsi qu'Opel, pour la première fois. Jusqu'à présent, on peinait à distinguer extérieurement ces clones. Le nouveau Berlingo prend désormais ses distances avec un visage totalement dédié. Il adopte, sans surprise, les codes esthétiques des dernières productions maison. Il profite aussi de la nouvelle plateforme du Peugeot 3008 pour la partie avant du véhicule, tandis que le module arrière s'en remet toujours à l'ancien soubassement, gage d'une importante charge utile. Disponible en cinq ou sept places individuelles, aussi bien en châssis court que long, le Berlingo propose de nombreux rangements, des sièges escamotables afin de libérer un plancher entièrement plat et peut caser des objets jusqu'à 2,70 m de long. Il progresse aussi en termes de technologies embarquées, dignes d'un SUV. Côté mécanique, le vieillissant 1,6 cède la place au récent 1,5 BlueHDi en 75,100 ou 130 chevaux et en essence, le 3 cylindres 1,2 Puretech est proposé en version 110 ou 130 chevaux.