Le fracking, ou fracturation hydraulique, consiste à injecter de l'eau, du sable et des produits chimiques à haute pression dans le sol afin de casser la roche profond...

Le fracking, ou fracturation hydraulique, consiste à injecter de l'eau, du sable et des produits chimiques à haute pression dans le sol afin de casser la roche profonde et d'en extraire le pétrole et le gaz piégés dans la masse. Il est interdit dans de nombreux pays européens, mais pas au Royaume-Uni où un site était en activité à Blackpool (site de Preston New Road). Il a été arrêté cet été après avoir engendré de multiples tremblements de terre. OGA, le régulateur britannique du gaz et du pétrole, a diligenté une enquête dont les conclusions sont dévastatrices : il est impossible de prédire la magnitude des séismes ou d'évaluer les risques encourus par les communautés locales. Dans la foulée, le gouvernement britannique a fait totalement marche arrière : le fracking est désormais banni et plus aucun projet ne sera soutenu.