Pierre Cardin, l'avant-gardiste de la mode, est décédé la semaine dernière à l'âge de 98 ans. Bien sûr, on retiendra de lui qu'il fut le premier tailleur de la maison Dior, qu'il a imaginé le col Mao pour ...

Pierre Cardin, l'avant-gardiste de la mode, est décédé la semaine dernière à l'âge de 98 ans. Bien sûr, on retiendra de lui qu'il fut le premier tailleur de la maison Dior, qu'il a imaginé le col Mao pour les Beatles, qu'il a contribué au " New Look ", qu'il a créé la robe bulle ou fut le premier couturier à faire la couverture de Time Magazine. Mais Pierre Cardin, comptable de formation, fut surtout un redoutable homme d'affaires. Il a décliné sa marque à l'infini, parfois même jusqu'à la nausée. Pierre Cardin, ce sont plus de 700 licences: vaisselle, papier peint, cigarettes, parapluies, linge de maison, lunettes, etc. Il demandait un million par produit et un million par pays, soit 10 milliards d'euros pour vendre le tout. Cardin, c'est aussi un patrimoine immobilier invraisemblable avec le Palais de Casanova à Venise, le Château du Marquis de Sade en Provence, les restaurants Maxim's, des châteaux dans toute la France, des théâtres, une cinquantaine de maisons parisiennes et même deux bateaux sur la Seine.