Seul resto étoilé de Namur, le Cuisinémoi fermait ses portes fin 2016. En cause, la séparation du couple à sa tête, après une belle aventure qui aura duré 14 ans. En attendant d'officier dans un nouveau resto, Benoît Van den Branden est désormais devenu chef à domicile, tandis que Catherine Mathieu, qui officiait en salle et en cave, a repris l'endroit fin avril pour le transformer en un petit bar à vins qui fait des étincelles.
...

Seul resto étoilé de Namur, le Cuisinémoi fermait ses portes fin 2016. En cause, la séparation du couple à sa tête, après une belle aventure qui aura duré 14 ans. En attendant d'officier dans un nouveau resto, Benoît Van den Branden est désormais devenu chef à domicile, tandis que Catherine Mathieu, qui officiait en salle et en cave, a repris l'endroit fin avril pour le transformer en un petit bar à vins qui fait des étincelles. La patronne a du goût et l'endroit la pêche ! La déco est inventive, la vaisselle soignée, les assiettes aux petits oignons... Rien n'est laissé au hasard pour offrir une expérience sans chichis et pourtant raffinée aux Namurois. Parmi les nombreux bars à vins de Namur, Pépite sort clairement du lot par l'ambition de ses petits plats à partager, confiés au tout jeune Kevin Perlot. Repéré dans l'émission Comme un chef de la RTBF, ce gamin de 22 ans a été formé pendant trois ans et demi dans les cuisines de San Degeimbre à L'air du temps. Cela se sent dans des créations à la technique assurée, mise ici au service de tapas gourmandes qui claquent. A déguster avec une sélection de sympathiques vins au verre très abordables (4 à 7 euros) ou d'une bonne bouteille issue de l'ancienne cave du Cuisinémoi... Où l'on voyage de la France au Portugal en passant par l'Italie ou la Grèce. Pour débuter, une aguichante assiette de légumes crus (10 euros) et son dip (une sauce aux noix de cajou, raifort et prune au vinaigre) ouvrent joliment l'appétit. Pour suivre, on y va les yeux fermés ! Le beau bol de coques ultra-fraîches (15 euros) est tout simplement à tomber, avec son jus au vin jaune et à la citronnelle. Le filet de julienne (un poisson blanc) est, lui, très intelligemment présenté avec de la rhubarbe de saison pour l'acidité et un petit bouillon de céleri grillé (14 euros). Tandis que, enrobée de chou vert, la volaille (15 euros) est magnifiée par un superbe jus de viande et par un accompagnement inattendu : des billes de tapioca... Aussi rétro que bon ! On terminera par une excellente assiette de fromages (12 euros) du nouveau Chez Maître Corbeau à Bouge (lire ci-contre). Ou par de jolis desserts (10 euros), soit sur la légèreté avec un très juste jeu de textures sur l'ananas, le céleri rave et le citron vert, soit sur la gourmandise, avec une décadente ganache au chocolat. Bref, courez chez Pépite ! L'adresse namuroise du moment et pour un bout de temps... Hubert Heyrendt