La baisse constante des ventes de boissons sucrées pousse les grands groupes à se diversifier. Après avoir mis la main sur Sodastream en 2018, Pepsico vient de racheter Rockstar ...

La baisse constante des ventes de boissons sucrées pousse les grands groupes à se diversifier. Après avoir mis la main sur Sodastream en 2018, Pepsico vient de racheter Rockstar Energy Beverages pour 3,85 milliards de dollars. Rockstar, dont le siège est à Las Vegas, est le troisième acteur du secteur des boissons énergisantes derrière Monster (50 % de parts de marché, propriété de Coca-Cola) et Redbull (26,1 %). Il s'est différencié de ses concurrents en lançant des versions sans sucre, bios ou comparables à des jus de fruit. Selon Euromonitor, les ventes de boissons énergisantes ont progressé de 10,5 % l'an dernier et représentent 43 milliards de dollars dont 14 milliards rien qu'aux Etats-Unis. Contrairement à Coca-Cola qui ne se diversifie que dans le liquide, Pepsico est aussi présent dans l'agroalimentaire avec les chips Lays et Doritos ainsi que les céréales Quaker Oats.