En 2019, le pays qui enregistrera la croissance la plus rapide sera la Syrie. Même si des combats persistent à une échelle locale, elle se relèvera du chaos de la guerre civile. La reconstruction, encore limitée, commencera dans les zones sous contrôle gouvernemental et kurde. Des fonds envoyés par les Syriens en exil commenceront à affluer, ce qui donnera un coup de fouet aux dépenses de consommation. C'est la région côtière qui connaîtra la croissance la plus vive. La remise en culture des terres agricoles assurera une reprise des exportations. Même la production de pétrole et de gaz repartira à la hausse.
...

En 2019, le pays qui enregistrera la croissance la plus rapide sera la Syrie. Même si des combats persistent à une échelle locale, elle se relèvera du chaos de la guerre civile. La reconstruction, encore limitée, commencera dans les zones sous contrôle gouvernemental et kurde. Des fonds envoyés par les Syriens en exil commenceront à affluer, ce qui donnera un coup de fouet aux dépenses de consommation. C'est la région côtière qui connaîtra la croissance la plus vive. La remise en culture des terres agricoles assurera une reprise des exportations. Même la production de pétrole et de gaz repartira à la hausse. La majorité des pays qui font partie des 10 économies à la croissance la plus rapide au monde jouissent d'une période de stabilité politique et d'une conjoncture économique mondiale globalement favorable pour générer une croissance soutenue et rattraper leur retard. C'est le cas des deux lauréats africains, l'Ethiopie (dont la croissance, stimulée par l'agriculture, a ralenti, mais reste suffisamment dynamique pour lui valoir une cinquième place) et le Rwanda, ainsi que du Bangladesh. L'économie du Laos et de la Birmanie bénéficiera de grands projets de production électrique, tout comme celle du Bhoutan. La Mongolie, sortie du classement 2018 à cause de la chute des marchés des matières premières, fait son retour en 2019, alors que l'activité minière reprend. L'Inde est la seule grande économie de ce groupe. Ces prochaines années, elle affichera une croissance de 7% ou plus, soutenue par des consommateurs qui dépensent sans compter.