Le plan de transformation de Proximus qui devrait se solder par 1.900 licenciements ne passe pas auprès du monde politique. Si le Premier ministre l'a déjà fait entendre directement et très vertement à Dominique Leroy, CEO de Proximus, il est en revanche plus rare de voir une personnalité politique de l'opposition prendre une position encore plus dure.
...