On savait Patrick Drahi, le patron du groupe Altice (médias et télécoms), amateur d'art impressioniste et moderne. Cette fois, il a fait fort en passant un accord pour acheter, via sa filiale américain...