Confinement oblige, on savait que les plateformes de streaming seraient les grandes gagnantes de la pandémie. Cela n'a évidemment pas manqué. La semaine dernière, on vous annonçait que Netflix explosait sa valeur boursière avec une hausse de son action de 40 % depuis mars. Les bonnes nouvelles continuent pour l'entreprise de Reed Hastings puisqu'elle a annoncé avoir recruté 1...

Confinement oblige, on savait que les plateformes de streaming seraient les grandes gagnantes de la pandémie. Cela n'a évidemment pas manqué. La semaine dernière, on vous annonçait que Netflix explosait sa valeur boursière avec une hausse de son action de 40 % depuis mars. Les bonnes nouvelles continuent pour l'entreprise de Reed Hastings puisqu'elle a annoncé avoir recruté 15,8 millions de nouveaux utilisateurs, soit le double de ce qu'elle projetait. Parmi ceux-ci, 2,3 millions d'Américains et de Canadiens, deux pays où la concurrence est devenue féroce et où la plateforme peinait à recruter ces derniers temps. Désormais, Netflix compte 182,86 millions d'abonnés dans le monde entier. Evidemment, ce bon résultat se reflète dans les résultats financiers : 5,77 milliards de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 28 % par rapport à l'an dernier. Le gain eut pu être meilleur encore sans la hausse du dollar qui déprime ses revenus internationaux. Face à Netflix, Disney +, déjà disponible notamment aux Etats-Unis, dans sept pays européens (la Belgique arrive sous peu) et en Inde, a déjà recruté 50 millions d'utilisateurs, un chiffre qui n'était pas attendu avant deux ans. D'ailleurs, en Inde, Disney+ a déjà supplanté Netflix ! Les autres concurrents vont sûrement se mordre les doigts de ne pas avoir été prêts à temps pour la pandémie. Peacock, la plateforme de Comcast (NBCUniversal), a été lancée chez les clients mais ne sera disponible partout aux Etats-Unis qu'en juillet. HBO Max, le plus sérieux concurrent de Netflix et Disney+, sera lancé le 27 mai aux Etats-Unis avant une arrivée internationale à l'automne. Son lancement est très attendu car la plateforme va s'appuyer, d'une part, sur les 35 millions d'abonnés à HBO et, d'autre part, sur le catalogue ( Game of Thrones, The Sopranos, True Detective, etc.) et le savoir-faire de cette chaîne câblée.