Retombée logique de l'actuel conflit ukrainien: la Flandre met le turbo pour assurer son indépendance énergétique et passe de l'incitant financier à la contrainte. Dès 2025, les...

Retombée logique de l'actuel conflit ukrainien: la Flandre met le turbo pour assurer son indépendance énergétique et passe de l'incitant financier à la contrainte. Dès 2025, les 2.500 plus gros consommateurs d'électricité installés sur son territoire devront poser des panneaux solaires sur une partie encore à déterminer de leur toiture. Sont considérées comme "gros consommateurs", toutes les entreprises qui consomment actuellement plus de 1.000 mégawattheures (MWh). Pour les bâtiments publics, au nombre de 700, ce seuil est ramené à 500 MWh. Même si la Flandre se classe troisième au niveau européen en matière d'utilisation d'énergie solaire par habitant, "trop de surfaces disponibles restent encore inutilisées", a commenté Zuhal Demir, ministre en charge de l'Energie, en présentant cette mesure qui marque indéniablement un tournant dans la politique flamande en la matière.