Une procédure vient d'être arrêtée pour la relocalisation des deux agences européennes qui sont basées à Londres et qui vont devoir déménager avec le Brexit : l'Autorité bancaire européenne (EBA) et l'Agence européenne des ...

Une procédure vient d'être arrêtée pour la relocalisation des deux agences européennes qui sont basées à Londres et qui vont devoir déménager avec le Brexit : l'Autorité bancaire européenne (EBA) et l'Agence européenne des médicaments (EMA). Une course s'est déjà engagée entre plusieurs pays de l'Union pour les accueillir. Dont la Belgique, qui lorgne l'EMA. Il faut dire que les deux agences ont des effets d'entraînement évidents. Les Etats membres ont jusqu'au 31 juillet pour déposer leurs candidatures officielles. La Commission rendra alors un rapport le 30 septembre. S'en suivra la sélection proprement dite. C'est le Conseil (des ministres des Affaires européennes) qui décidera. Le vote se fera en trois tours, par éliminations successives. Six critères seront pris en compte. Les villes d'accueil devront offrir : des bâtiments fonctionnels ; des aéroports, routes et gares : des écoles internationales ; des accès aux soins de santé ; des bureaux immédiatement utilisables ; et enfin, les choix devront respecter un " équilibre géographique " entre les 27 Etats membres. Par Jean-Christophe Wasseige