Proximus et Orange Belgium avaient annoncé la création d'une joint-venture dans le but de partager leurs réseaux d'accès mobile (pylônes, antennes, radios et autres stat...

Proximus et Orange Belgium avaient annoncé la création d'une joint-venture dans le but de partager leurs réseaux d'accès mobile (pylônes, antennes, radios et autres stations de base mais pas le coeur du réseau). Un partage pour toutes les technologies de la 2G à la 5G. Face à ce qu'elle estimait être une perturbation du marché, Telenet avait introduit une plainte auprès de l'Autorité belge de la concurrence et avait obtenu des mesures provisoires de blocage durant l'enquête. Ces mesures, qui empêchaient, notamment, le transfert de collaborateurs dans la coentreprise, ont expiré la semaine dernière sans que d'autres ne soient prises. En d'autres termes, Proximus et Orange peuvent donc poursuivre la mise en oeuvre de leur projet. Tout n'est pas fini pour autant puisque la procédure de fond sur la plainte de Telenet est toujours en cours.