Même si les PME sont ses cibles privilégiées, Odoo, dont la valorisation dépasse les 3 milliards d'euros, vient enfin d'épingler l'un des Big Four de la consultance mondiale à son tableau de chasse. Au terme d'un long processus de sélection, le développeur wallon de logiciels open source a été sélectionné par KPMG Belgique pour sa plateforme...

Même si les PME sont ses cibles privilégiées, Odoo, dont la valorisation dépasse les 3 milliards d'euros, vient enfin d'épingler l'un des Big Four de la consultance mondiale à son tableau de chasse. Au terme d'un long processus de sélection, le développeur wallon de logiciels open source a été sélectionné par KPMG Belgique pour sa plateforme digitale interne mais aussi pour ses relations avec les clients, notamment aux niveaux comptable et fiduciaire. Odoo a été choisi face à huit autres concurrents "pour son approche différente en termes de convivialité et d'intégration des données et pour la qualité et le prix de son offre". Selon Wim Van den Brande, head of tax, legal and accountancy chez KPMG Belgique, "Nous avons combiné l'expérience et l'expertise de confiance de KPMG avec la technologie de pointe d'Odoo pour aider les clients et prospects à simplifier leurs opérations commerciales, notamment en obtenant une comptabilité en temps réel à tout moment et en tout lieu". Les deux partenaires ont en effet collaboré intensément pour développer un module orienté vers les fiduciaires dans la suite d'Odoo. Ce module intègre de l'intelligence artificielle et des outils de reconnaissance qui réduisent fortement les tâches administratives, dont l'encodage, et permet une intervention en direct sur les modèles de gestion des clients. Avec ce partenariat et ces nouveaux outils, Odoo va pouvoir pénétrer le marché des comptables et des fiduciaires sur lequel il n'était pas très présent. Parallèlement, le groupe wallon espère convaincre les clients de KPMG d'intégrer d'autres applications, notamment en Flandre où le bureau de consultance est particulièrement actif. Ce partenariat n'est pas exclusif.