Dans le rachat d'Anadarko et de ses actifs très prometteurs dans le Bassin permien du Texas, Occidental a finalement supplanté Chevron, le n°2 américain du pétrole. La compagnie dirigée par Vicki Hollub (photo), la seule femme CEO du secteur, mettra 38 milliards de dollars sur la table, dont une solide partie en cash. Cet argent frais vient de Warren Buffett et de Berkshire Hathaway qui ont accepté d'injecter 10 milliards de dollars dans le capital d'Occidental en échange d'actions de préférence accompagnées d'un rendement généreux de 8 %. Vicki Hollub a aussi bénéficié d'un coup de pouce de Total. Le groupe français va racheter pour 8,8 milliards de dollars les actifs africains d'Anadarko : des champs de pétrole en Algérie et au Ghana ainsi qu'une participation dans un projet de GNL au Mozambique. Soit l'acquisition la plus importante depuis Elf en 1999.