Emmenées par Charles Michel pour participer aux commémorations officielles des 25 ans du génocide rwandais, les familles de nos 10 paras massacrés au Camp Kigali se sont recueillies, dimanche, dans des lieux de mémoire chargés d'émotion. Notamment autour des 10 stèles érigées en mémoire de leur fils, père ou frère assassinés le 7 avril 1994. Vingt-cinq ans après, leur besoin de vérité demeure intact.