Peu y croyaient dans le monde bancaire voici un an. Et pourtant, NewB a réussi son pari. Le 31 janvier, la Banque centrale européenne (BCE) a octroyé à la coopérative une licence pour devenir une banque à part entière. Désormais, NewB peut récolter des dépôts et faire du crédit. La coopérative, qui rassemble...

Peu y croyaient dans le monde bancaire voici un an. Et pourtant, NewB a réussi son pari. Le 31 janvier, la Banque centrale européenne (BCE) a octroyé à la coopérative une licence pour devenir une banque à part entière. Désormais, NewB peut récolter des dépôts et faire du crédit. La coopérative, qui rassemble plus de 116.000 coopérateurs, 340 organisations de la société civile et 11 investisseurs institutionnels, devient la première banque belge créée de toutes pièces depuis Argenta, il y a 60 ans. En fait, la BCE a suivi l'avis favorable qui avait été donné peu auparavant par la Banque nationale de Belgique (BNB). Lorsque nous l'avions interrogé en décembre dernier, Pierre Wunsch, le gouverneur de la BNB, avait expliqué que le test, pour les autorités belges, avait été l'augmentation de capital réussie qui a été réalisée fin de l'an dernier. " NewB nous a assurés avoir un modèle différent, moins basé sur une spécificité tarifaire que sur un positionnement particulier en tant que banque éthique, et qu'il y avait beaucoup de gens prêts à la suivre. La levée de capital était un bon moyen de le tester. Cette étape étant franchie, il reste à leur souhaiter bonne chance. " Première conséquence de cette approbation des autorités : les épargnants qui avaient participé à la levée de capital de 35 millions d'euros sont désormais coopérateurs. Leurs mises étaient en effet réservées jusqu'à l'octroi de la licence. Deuxième conséquence : NewB devrait proposer ses premiers produits bancaires. On les attend dans le courant de l'été.