Le conseil municipal de New York a voté l'interdiction de la commercialisation de foie gras (magasins et restaurants) à partir de 2022, suivant l'exemple de la Californie qui avait fait...

Le conseil municipal de New York a voté l'interdiction de la commercialisation de foie gras (magasins et restaurants) à partir de 2022, suivant l'exemple de la Californie qui avait fait de même au début de l'année. Un geste pas du tout anodin vu la quantité consommée chaque année dans " la ville qui ne dort jamais ". Cette décision est une victoire pour Peta, l'association de défense des droits animaliers qui a mené une campagne agressive pour dénoncer les méthodes " cruelles " de gavage. Mais une terrible défaite pour les producteurs locaux. En effet, la France n'exporte plus de foie gras aux Etats-Unis depuis le doublement des droits de douane en 1999. New York est donc principalement alimentée par deux producteurs situés dans son Etat (Hudson Valley Foie Gras et La Belle Farm) qui s'attendent à devoir licencier du personnel. Quant aux restaurants, toute infraction leur sera facturée entre 500 et 1.800 euros.