Si on excepte le recrutement américain un peu à la traîne (2 millions de nouveaux abonnés depuis le début de l'année, deux fois moins que l'an dernier...

Si on excepte le recrutement américain un peu à la traîne (2 millions de nouveaux abonnés depuis le début de l'année, deux fois moins que l'an dernier), Netflix, leader mondial du streaming vidéo, se porte bien avant l'arrivée de solides concurrents comme Disney + et AppleTV+ en novembre. Dopés par la diffusion de nouvelles saisons de Stranger Things et de La Casa de papel, ses chiffres du 3e trimestre sont très bons : 158 millions d'abonnés dont 7 millions de nouveaux utilisateurs, 5,2 milliards de chiffre d'affaires (+31 % sur un an), 665 millions de bénéfices (+65 %). Face à la stratégie de catalogues de ses futurs concurrents, Netflix mise sur les productions originales et a investi 10 milliards de dollars dans cette activité cette année.