Silencieusement, trois infirmières un peu particulières, aux grands yeux rouges et vêtues de jaune, arpentent depuis quelques jours les couloirs du Mongkutwattana General Hospital de Bangkok. De confection chinoise, ces robots parcourent des dizaines de kilomètres tous les jours pour apporter les dossiers des patients dans les différents services. Une tâche autrefois réservée aux vraies infirmières qui peuvent désormais se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée. Ces robots permettant de pallier l'erreur humaine, la direction de l'hôpital envisage aussi de les charger de la préparation des doses de médicaments.