Les 62 agences Neckerman (sur 91) reprises par Wamos fin octobre vont récupérer quasiment la totalité de l'offre perdue lors de la faillite de Thomas Cook. En effet, Neckermann Belgique vient de signer un accord de partenariat à long...

Les 62 agences Neckerman (sur 91) reprises par Wamos fin octobre vont récupérer quasiment la totalité de l'offre perdue lors de la faillite de Thomas Cook. En effet, Neckermann Belgique vient de signer un accord de partenariat à long terme avec Sunweb, un pure player internet présent dans sept pays européens et n°1 mondial des vacances de ski. Les habitués de Neckermann ne vont pas être dépaysés puisque l'offre de vacances de Sunweb est similaire : les mêmes chaînes hôtelières, les mêmes destinations et des vols avec Brussels Airlines. Et pour cause, au moment de la faillite, Sunweb avait repris certains contrats à son compte. Sunweb, qui est un vrai tour-opérateur qui vend plus d'un million de voyages par an en Belgique, trouve en Neckermann une vitrine physique pour ses offres digitales, ce qui est important pour les clients qui apprécient le service en agence. En outre, Neckermann va lui permettre de développer sa clientèle francophone qui ne représente qu'un quart de son chiffre d'affaires. L'idée est d'être omnicanal, soit de vendre le même voyage au même prix, qu'il soit réservé en ligne sur le site de Sunweb ou dans une agence Neckermann.