C'est fini. Après avoir approvisionné en fromages les plus grands restaurants de Flandre des années durant, la famille Van Tricht jette l'éponge et cherche un repreneur pour son commerce installé à Berchem, au sud d'Anvers. " Des journées de 5h45 à 21h30, ce n'est plus pour nous. Nous ne vo...

C'est fini. Après avoir approvisionné en fromages les plus grands restaurants de Flandre des années durant, la famille Van Tricht jette l'éponge et cherche un repreneur pour son commerce installé à Berchem, au sud d'Anvers. " Des journées de 5h45 à 21h30, ce n'est plus pour nous. Nous ne voulons pas mourir derrière notre comptoir ", explique Jeannine, l'épouse de Michel ( photo) qui a hérité du magasin familial en 1978. Ce dernier vendait, comme souvent à l'époque, un peu de tout. Mais Michel préférait les fromages, cherchant à leur donner une valeur ajoutée. De producteurs en clients potentiels, il parcourait chaque annéedes dizaines de milliers de kilomètres pour assouvir sa passion. En 2010, il voyait ses efforts récompensés par le Wall Street Journal qui le sacrait Meilleur fromager d'Europe. Une distinction qui provoquera une formidable accélération de son business. Les installations de Berchem devenant trop petites, l'atelier d'affinage déménage en 2012 vers les bâtiments de la Brasserie De Koninck, détentrice, après le Zoo, du plus vieux numéro de registre de commerce de la ville. Le nombre de cellules de maturation est porté de une à huit. Le commerce de détail devient commerce de gros et les fromages Van Tricht s'exportent jusqu'aux Maldives. Bien qu'utilisant une partie de la brasserie, l'entreprise a conservé son indépendance. De Koninck en revanche, fait partie depuis 2010 de la Brasserie Moortgat, célèbre pour sa Duvel.