En 2011, l'économiste Paul De Grauwe, condamné à l'éméritat en raison de son âge, décidait d'aller poursuivre ses travaux à Londres. Dix ans plus tard, le cancérologue louvaniste Peter Carmeliet ( photo) choisissai...

En 2011, l'économiste Paul De Grauwe, condamné à l'éméritat en raison de son âge, décidait d'aller poursuivre ses travaux à Londres. Dix ans plus tard, le cancérologue louvaniste Peter Carmeliet ( photo) choisissait à son tour l'exil afin de pouvoir continuer à travailler, déménageant son laboratoire au Danemark. A 65 ans, le cerveau fonctionne encore parfaitement et de plus en plus de scientifiques n'ont aucune intention de le laisser au repos. Ne trouvant plus dans notre pays de financements dignes de ce nom, ils décident donc de mettre les voiles... Dans l'espoir d'endiguer cet exode, le gouvernement flamand a décidé de modifier sa politique de soutien en matière de recherche fondamentale. En 2022, le Fonds flamand de recherche scientifique lancera ainsi un appel à projets sans condition en matière de limite d'âge et a débloqué 5 millions d'euros dans ce cadre. Les candidats pensionnés devront toutefois veiller à assurer la relève et toujours introduire leur demande en collaboration avec un jeune chercheur dont ils s'engageront à guider la carrière.