Natura, le géant brésilien des cosmétiques qui détient une certification B Corp pour ses stratégies environnementales et sociétales, continue son expansion internationale. Deux ans après avoir racheté The Body Shop à L'Oréal pour 1 milliard d'euros, il s'apprête à avaler Avon, son concurrent américain. La transaction, estimée à 2 milliards de dollars, se fera d'ici à 2020, par échange d'actions. Une action Avon sera échangée contre 0,3 action de Natura. Au bout du compte, les actionnaires de Natura détiendront 76 % de la nouvelle entité et ceux d'Avon 24 %. Spécialisé dans la vente directe, Natura avait ouvert sa toute première boutique en France en 2005. Depuis la reprise de The Body Shop, ses produits se retrouvent enfin dans la plupart des centres commerciaux mondiaux.