Au terme d'un long et triste feuilleton, les membres du prestigieux club écossais de Muirfield ont enfin accepté les femmes en leur sein. Depuis sa création, en 1744, seuls les hom...

Au terme d'un long et triste feuilleton, les membres du prestigieux club écossais de Muirfield ont enfin accepté les femmes en leur sein. Depuis sa création, en 1744, seuls les hommes étaient les bienvenus dans ce cercle très privé. Un premier vote, organisé en mai dernier, avait ratifié cette politique misogyne d'un autre temps. La semaine dernière, le veto est enfin tombé. Le Royal & Ancient avait, il est vrai, mis la pression sur les membres en interdisant à Muirfield d'encore accueillir le British Open s'il ne brisait pas le tabou. "Il était impensable qu'en 2017, alors que des femmes dirigent des pays ou de grandes entreprises, elles ne puissent avoir accès à un parcours de golf, a confié Rory McIlroy, se faisant l'interprète de nombreux joueurs. C'était choquant et ridicule. Je retournerai donc à Muirfield pour l'Open mais à chaque fois que j'irai là-bas j'aurai un goût amer dans la bouche."