Première plateforme de prêts entre particuliers à avoir vu le jour en Belgique, Mozzeno a réussi à convaincre près de 200 investisseurs depuis son lancement en février. Fondée par Xavier Laoureux (ex-TBWA) et Frédéric Dujeux (ex-Ogone), la start-up a ainsi accordé 11 prêts pour un montant global de 64.800 euros. P...

Première plateforme de prêts entre particuliers à avoir vu le jour en Belgique, Mozzeno a réussi à convaincre près de 200 investisseurs depuis son lancement en février. Fondée par Xavier Laoureux (ex-TBWA) et Frédéric Dujeux (ex-Ogone), la start-up a ainsi accordé 11 prêts pour un montant global de 64.800 euros. Proposant aux épargnants de financer des prêts allant de 1.250 à 30.000 euros pour rénover sa maison, financer des études ou acheter une voiture d'occasion,Mozzeno est aujourd'hui la seule plateforme qui permet à des particuliers de prêter indirectement de l'argent à d'autres particuliers. Malgré l'essor du financement participatif (crowdfunding), le prêt entre particuliers reste en effet une activité qui est interdite chez nous. Pour contourner cette difficulté, Mozzeno a imaginé un système de financement indirect, où c'est elle qui prête l'argent aux candidats emprunteurs, et cela après avoir levé les fonds auprès des épargnants via la souscription de produits financiers comparables à des obligations (par tranche de 25 euros, avec un montant minimal de 500 euros pour commencer à investir). Agréée par la FSMA comme fournisseur de crédits à la consommation, la plateforme se rémunère en prélevant maximum 1 % du montant placé par l'investisseur et en percevant des frais de dossiers de 0,5 à 3,5 % du côté des emprunteurs (compris dans le TAEG). Quant au rendement net obtenu par les épargnants (après précompte de 30%), il peut aller de 0,6 à 3,5 % selon la nature du prêt (objet, durée et profil de l'emprunteur), garanti par une assurance-crédit. S.B.