Cela fait des mois qu'un partenariat français était dans l'air pour Amazon. Carrefour fut même évoqué. En fait, le géant américain de Seattle a discuté avec l'ensemble des grands distributeurs de l'Hexagone. Jusqu'à aujourd'hui, ils étaient tous rebutés par la commission (on parle de 8 %) qu'Amazon demandait sur les ventes.
...

Cela fait des mois qu'un partenariat français était dans l'air pour Amazon. Carrefour fut même évoqué. En fait, le géant américain de Seattle a discuté avec l'ensemble des grands distributeurs de l'Hexagone. Jusqu'à aujourd'hui, ils étaient tous rebutés par la commission (on parle de 8 %) qu'Amazon demandait sur les ventes. Il faut croire que Casino y a vu son intérêt. Au deuxième semestre de cette année, les clients d'Amazon Prime Now - le service de livraison express (moins de deux heures) - auront accès à une boutique Monoprix en ligne. Elle devrait contenir entre 5.000 et 10.000 produits. Les informations sur l'assortiment prévu sont encore floues mais il devrait faire la part belle aux produits du distributeur comme Monoprix Gourmet ou Monoprix Bio. Avec sans doute quelques produits de marques. Au départ, ce service ne concernera que Paris et sa proche banlieue (21 communes). Deux Monoprix seront chargés de préparer les commandes qui seront livrées par Amazon. Clairement, ce n'est qu'une étape puisque, du côté d'Amazon, on espère rapidement s'étendre à toutes les grandes villes françaises. Comme à l'occasion du rachat de Whole Foods aux Etats-Unis, Amazon a accès via ce partenariat, à des produits de qualité à des prix que seul un grand distributeur peut obtenir. Et dans le même créneau de clientèle puisque tant Whole Foods que Monoprix sont des marques haut de gamme. L'intérêt de Casino est moins évident à cerner d'autant que deux autres enseignes du groupe, Franprix et Cdiscount, sont aussi très actives dans la livraison express. Jean-Charles Naouri, président du groupe Casino, parle d'" un renforcement de la stratégie omnicanal et d'un rapprochement de nos clients et de leurs besoins ". Selon les experts, ce partenariat signifie, d'une part, que Casino préfère se concentrer sur la livraison en J+1, beaucoup plus rentable, et, d'autre part, qu'un accord plus large est sans doute en préparation.