Le week-end dernier, plusieurs confrères annonçaient une nouvelle stratégie d'Axa Banque. Il était question de rehausser le seuil minimum d'avoirs en portefeuille pour chaque agence. D'ici à 2020, il passerait de 25 millions d'euro...

Le week-end dernier, plusieurs confrères annonçaient une nouvelle stratégie d'Axa Banque. Il était question de rehausser le seuil minimum d'avoirs en portefeuille pour chaque agence. D'ici à 2020, il passerait de 25 millions d'euros à 50 millions d'euros. Cette révision pourrait avoir comme conséquence le passage du nombre d'agences de 631 à environ 400. Il était aussi question d'agrandir la taille de certaines agences. Du côté d'Axa Banque, on confirme d'autant plus aisément cette nouvelle stratégie qu'elle était annoncée dans notre magazine en mai. Par contre, elle tient à nuancer l'impact sur les agences et l'emploi. " Aujourd'hui, il n'y a pas d'objectif quant au nombre d'agences, explique Lisa Pieters, attachée de presse. Le chiffre cité n'existe pas. Actuellement, nous faisons l'exercice avec chaque agence afin de voir comment la croissance attendue du volume peut être réalisée et comment Axa Banque peut l'accompagner. Le même raisonnement est appliqué quant à l'emploi : les grandes agences exigent plus de personnes. Il n'y aura aucun impact sur le nombre de personnes employées dans le réseau d'agences. " Dont acte. Par Xavier Beghin