Ces derniers mois, les banques ont dégagé une marge bénéficiaire supérieure à celle de l'an dernier sur les créances hypothécaires, ce qui compense partiellement les difficultés liées à l'environnement persistant de taux faibles. La marge sur les hypothèques augmente car les coûts de financement reculent plus rapidement que les intérêts perçus, ce qui laisse augurer une amélioration des résultats pour la plupart des banques.
...