L'European Tour fait escale, cette semaine, en Afrique du Sud, à l'occasion du Nedbank Challenge, deuxième étape des Final Series. Le tournoi se déroulera à Sun City sur le célèbre parcours dessiné par Gary Player, champion mythique reconverti en l'un des architectes les plus réputés.
...

L'European Tour fait escale, cette semaine, en Afrique du Sud, à l'occasion du Nedbank Challenge, deuxième étape des Final Series. Le tournoi se déroulera à Sun City sur le célèbre parcours dessiné par Gary Player, champion mythique reconverti en l'un des architectes les plus réputés. A l'instar du rugby, du football ou du cricket, le golf est l'un des sports nationaux au pays de Nelson Mandela. Importé à la fin du 19e siècle lorsqu'un général britannique créa le Cape Golf Club durant la guerre des Boers, le sport de St.Andrews réunit désormais plus de 15.000 joueurs dans le pays parmi lesquels de nombreux grands champions. Les archives nous rappellent que Bobby Locke remporta, dans les années 1950, quatre British Open. Mais c'est évidemment le grand Gary Player qui mit définitivement le swing sud-africain sur la carte du monde. Premier étranger à remporter le Masters d'Augusta en 1961, il s'adjugea neuf levées du Grand Chelem et domina le golf mondial durant deux décennies en compagnie notamment de ses deux grands rivaux, les Américains Arnold Palmer et Jack Nicklaus. Ernie Els, Retief Goosen, Trevor Immelman, Charl Schwartzel ont, dans la foulée, soulevé d'autres Majors. Et aujourd'hui des jeunes comme Erik van Rooyen, Justin Harding, Christiaan Bezuidenhout ou Dylan Fratelli font partie intégrante du top 100 mondial. Mais c'est surtout par la qualité de ses parcours que l'Afrique du Sud occupe une place à part. Le pays, d'une incroyable beauté naturelle, compte quelques championship courses d'exception. Le Leopard Creek, niché sur les bords de la rivière Crocodile près du parc national de Kruger, est l'un des plus spectaculaires du monde. Au gré de sa promenade, le joueur y croisera des hippopotames, des antilopes voire des éléphants ! Les deux parcours de Fancourt (Links et Montagu), l'Arabella GC (pas loin du Cap) et le Durban CC (un grand classique) font également référence. En vérité, l'Afrique du Sud est une véritable caverne d'Ali Baba pour les chasseurs de birdies grâce à des dizaines de parcours improbables et à des green fees relativement bon marché. Dans un genre différent, le Gary Player CC de Sun City, où les meilleurs joueurs européens se retrouvent ce jeudi, mérite aussi le voyage. Au coeur d'un resort (créé par l'homme d'affaires Sol Kerner) où tout est démesuré, l'ancien champion a réussi à sortir de terre un 18 trous à la fois bluffant et challenging (près de 7.000 m). A l'instar du rugby, le golf a longtemps été, au pays de l'apartheid, un sport réservé aux Blancs. Ce n'est plus tout à fait le cas aujourd'hui même si 10% des licenciés sont Noirs. Jadis, pour marquer les esprits, Gary Player avait disputé un tournoi avec un pantalon où une jambe était noire et l'autre blanche, histoire de souligner le multiculturalisme sud-africain. Mais, visiblement, le chemin est encore long...