La presse magazine américaine ne se porte pas bien. En raison de la chute des revenus publicitaires, elle doit revoir son modèle en profondeur. Cela fait des mois que le groupe Ti...

La presse magazine américaine ne se porte pas bien. En raison de la chute des revenus publicitaires, elle doit revoir son modèle en profondeur. Cela fait des mois que le groupe Time, qui édite des titres aussi mythiques que Time, Fortune, People ou Sports Illustrated, cherchait un repreneur. Il vient de le trouver en Meredith, un vieux groupe de presse peu connu chez nous. Basé dans l'Iowa, il est propriétaire de nombreuses chaînes de TV locales et de magazines liés à la décoration ou à l'art de vivre comme Better Home and Gardens, diffusé à plus de 7 millions d'exemplaires. Meredith va mettre 1,5 milliard d'euros sur la table, dont un tiers en provenance d'un fonds appartenant aux sulfureux frères Koch, deux milliardaires ultraconservateurs. Le nouvel ensemble ainsi créé disposera d'un lectorat combiné de 135 millions de personnes pour un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros.