Connu pour avoir introduit en 1946 la mythique Vespa, le groupe Piaggio, premier constructeur européen de deux-roues motorisés, vient de lancer à titre expérimental la Gita. S'il s'agit bien d'un véhicule chaussé de pneumatiques, il déto...

Connu pour avoir introduit en 1946 la mythique Vespa, le groupe Piaggio, premier constructeur européen de deux-roues motorisés, vient de lancer à titre expérimental la Gita. S'il s'agit bien d'un véhicule chaussé de pneumatiques, il détonne quelque peu dans la gamme du fabricant transalpin. On pourrait résumer l'engin bleu pétrole, haut de 66 cm et se déplaçant à une vitesse maximale de 35km/h, à une valise cylindrique capable de se mouvoir en totale autonomie. Avec une silhouette qui rappelle R2-D2 de Star Wars, ce " droïde " électrique, équipé de capteurs, de caméras et d'un système de navigation, peut emporter jusqu'à 20 kilos de charge et suivre son propriétaire n'importe où. La Gita qui va être testée à partir de ce mois de février, entre autres dans le secteur de l'hôtellerie, a été développé dans le but de réinventer l'avenir de la mobilité sur les courtes distances. C'est aussi le premier coup d'essai de Piaggio Fast Forward, le nouveau département innovation du constructeur italien, basé à Boston aux Etats-Unis. Pour frimer sur la Piazza Navona, on a sans doute fait mieux mais pour se faire remarquer dans les palaces étoiles du Lido, ça peut le faire. A.M.