Le gouvernement britannique prend manifestement soin de rassurer les constructeurs automobiles afin q...

Le gouvernement britannique prend manifestement soin de rassurer les constructeurs automobiles afin qu'ils gardent leurs usines sur son sol. Après Nissan, Toyota vient de recevoir des assurances que le Brexit ne l'empêchera pas d'exporter ses voitures vers l'Union européenne. La nature exacte de ces garanties reste floue, même si des aides ont été promises. En réponse, Toyota a donné son feu vert à une modernisation de son usine de Burnaston pour 274 millions d'euros. Par Jean-Christophe de Wasseige