Après la Chine et la Commission européenne, l'autorité américaine de la concurrence (FTC) vient de donner son feu vert à la fusion entre l'allemand Linde et l'américain Praxair. Ce mariage doit donner naissance au n°1 mondial du secteur, fort de 80.000 salariés et d'une capitalisation boursière de 78 milliards d'euros. En 2017, les deux groupes ont réalisé un chiffre d'affaires combiné d'environ 24 milliards d'euros. Soit 4 milliards de plus que le leader actuel, le groupe français Air Liquide. Comme en Europe où Praxair a dû vendre pour 5 milliards d'actifs à Taiyo Nippon Sanso, la FTC exige des cessions d'actifs dans neuf secteurs pour environ 3,5 milliards d'euros. La nouvelle entité, baptisée Linde et basée à Dublin, sera dirigée par le CEO de Praxair, Steve Angel.