LEVI, c'est le signe de cotation qu'avait abandonné Levi Strauss en 1985 au New York Stock Exchange. L'inventeur du blue-jean l'a récupéré en grande pompe la sema...

LEVI, c'est le signe de cotation qu'avait abandonné Levi Strauss en 1985 au New York Stock Exchange. L'inventeur du blue-jean l'a récupéré en grande pompe la semaine dernière. Jeudi 21 mars, les traders de Wall Street, exceptionnellement autorisés à porter un jeans, ont été au rendez-vous. En une journée, Levi Strauss a levé 549 millions d'euros pour 36,7 millions d'actions, ce qui valorise l'entreprise de 165 ans à près de 5,3 milliards d'euros. Une montagne de cash qui va permettre à Charles V. Bergh, le CEO, de poursuivre la renaissance du groupe dans un marché où Diesel, Lee ou Wrangler ne se portent pas très bien. Levi Strauss mise sur des nouveaux modèles plus confortables, veut étoffer sa ligne dédiée aux femmes et développer son propre réseau de distribution et enfin s'attaquer à l'e-commerce.