Chaque année depuis 13 ans, les Mutualités Chrétiennes publient leur baromètre hospitalier. Pour le dernier en date, elles ont analysé 1,4 million de factures de leurs affiliés hospitalisés en 2016 dans 101 hôpitaux généraux et universitaires en Belgique. Que faut-il en retenir ? La durée d'hospitalisation continue de baisser. En hospitalisation classique, elle es...

Chaque année depuis 13 ans, les Mutualités Chrétiennes publient leur baromètre hospitalier. Pour le dernier en date, elles ont analysé 1,4 million de factures de leurs affiliés hospitalisés en 2016 dans 101 hôpitaux généraux et universitaires en Belgique. Que faut-il en retenir ? La durée d'hospitalisation continue de baisser. En hospitalisation classique, elle est passée de 6,5 jours en 2006 à 5,4 jours en 2016. En maternité, le séjour moyen a diminué à 4,1 jours. Le coût d'une hospitalisation classique a légèrement baissé en 2016 (- 1%) à 562 euros. Mais un séjour en chambre individuelle coûte désormais 5,4 fois plus cher que dans une chambre double ou commune : 1.496 euros contre 277. La différence provient évidemment des suppléments d'honoraires. Les séjours en chambre individuelle constituent un quart (23%) de toutes les hospitalisations, mais avec de fortes disparités suivant les cas. En maternité, ce pourcentage monte à près de 70 % alors qu'en gériatrie, il n'est que de 11 %. Très peu de chambres individuelles, par contre, en one day clinic. Les Mutualités Chrétiennes notent d'ailleurs que, globalement, le nombre de chambres individuelles ne cesse de grandir. La masse globale des suppléments d'honoraires a encore augmenté de 1,7 % en 2016. Sur les cinq dernières années, la croissance annuelle moyenne avoisine les 5,5 % ! Le baromètre souligne aussi que bon nombre d'hôpitaux augmentent le maxima autorisé pour ces suppléments. Une démarche qui peut s'expliquer dans l'optique de ne pas perdre des médecins au profit d'institutions plus généreuses...Enfin, d'une façon globale, les suppléments de chambre individuelle ont aussi augmenté de 1,2 %. Un tel supplément (TV, frigo, etc.) coûte en moyenne 50 euros par jour mais avec de fortes disparités suivant les établissements (de 18 à 163 euros ! ).