Ce n'est pas encore le texte définitif (il doit encore faire l'objet d'une conciliation avec les Etats membres et la Commission) mais c'est un sérieux pas e...

Ce n'est pas encore le texte définitif (il doit encore faire l'objet d'une conciliation avec les Etats membres et la Commission) mais c'est un sérieux pas en avant: le Parlement européen a adopté la semaine dernière son Digital Services Act qui vise à encadrer les activités des plateformes en ligne, dont les Gafam. En résumé, le texte prévoit plusieurs dispositions importantes: retrait sans délai de contenus illicites (appels à la violence ou à la haine, désinformation, etc.), interdiction de vente de produits interdits ou dangereux, protection des mineurs vis-à-vis de la publicité ciblée et possibilité pour tous de refuser ce ciblage publicitaire. Le texte détaille aussi les possibilités de recours ainsi que les amendes prévues en cas de non-respect de la législation.