Bien sûr, la maison des mécènes reste le point de départ de visite de ce lieu ucclois à deux pas de l'avenue Winston Churchill : celle que David Michel Van Buuren (1886-1955), banquier d'origine juive néerla...

Bien sûr, la maison des mécènes reste le point de départ de visite de ce lieu ucclois à deux pas de l'avenue Winston Churchill : celle que David Michel Van Buuren (1886-1955), banquier d'origine juive néerlandaise, va imaginer avec sa femme belge, Alice Piette (1890-1973). Soit une architecture qui combine un extérieur fidèle à l'Ecole d'Amsterdam - amoureuse de la brique et de la ferronnerie travaillée - et une impressionnante décoration intérieure Art déco. C'est peu dire qu'en visitant cette splendide construction, on veille à ne pas secouer ce que les époux Van Buuren considéraient comme un " conservatoire vivant " : marqueterie, sycomore blanc, luminaires, vitraux, tapis et meubles précieux, ajustement goûteux des teintes et couleurs. On peut davantage se libérer dans le magnifique jardin qui enserre la propriété, entre le mini-labyrinthe - qui plaira forcément aux enfants - et puis cette végétation sophistiquée donnant l'impression de visiter une oasis déconnectée au beau milieu de la ville.