Côté européen, aussi, les places pour la Ryder Cup deviennent très chères. Et le dernier Major de la saison jouera, comme il se doit, son rôle de juge suprême. Plusieurs grands noms n'ont pas encore leur sélection en poche. On pense notamment à l'Espagnol Sergio Garcia et au Suédois Henrik Stenson, deux piliers habituellement incontournables. Logiquement, l'un et l'autre devraient être "repêchés" via une wild card du capitaine Thomas Bjorn. Mais ils ont néanmoins intérêt à afficher leurs ambitions tant les candidats se bousculent au portillon. Pour Thomas Pieters, les chances d'intégrer l'équipe sont désormais très minces. Auteur d'une saison décevante, l'Anversois tentera néanmoins de forcer les portes de l'exploit lors de ce PGA Championship pour lequel il s'est qualifié grâce à son statut de joueur de Ryder Cup en... 2016.