Steinway, le légendaire fabricant de pianos, pourrait devenir chinois. Poly Group, contrôlé par l'armée chinoise et qui possède 600 entreprises principalement actives dans l'armement et l...

Steinway, le légendaire fabricant de pianos, pourrait devenir chinois. Poly Group, contrôlé par l'armée chinoise et qui possède 600 entreprises principalement actives dans l'armement et l'immobilier, aurait fait une offre d'un milliard de dollars au propriétaire, l'investisseur activiste John Paulson. Créé en 1853 par l'Allemand Heinrich Steinweg avant son immigration aux Etats-Unis, la marque Steinway est synonyme d'excellence pour tous les pianistes. Chaque exemplaire est unique et leur fabrication, fruit de 125 brevets, artisanale. Steinway possède aussi les trompettes Bach Stradivarius, les clarinettes Leblanc ou les saxophones Selmer. Steinway, dont le potentiel en Chine est énorme, viendrait gonfler les activités de la filiale Poly Culture & Arts du groupe. Sérieux concurrent de Christie's et Sotheby's, celle-ci est aussi active dans la gestion de salles de spectacles et la production de films et de programmes TV.