En tête du tournoi après deux tours, Thomas Detry a finalement dû se satisfaire d'une neuvième place lors de l'Omega Dubaï Desert Classic. Impressionnant de maîtrise ...

En tête du tournoi après deux tours, Thomas Detry a finalement dû se satisfaire d'une neuvième place lors de l'Omega Dubaï Desert Classic. Impressionnant de maîtrise et de régularité durant 43 trous (pas un seul bogey et tous les greens touchés en régulation), le Bruxellois a brutalement piqué du nez après un drive manqué sur le trou n°8 du troisième tour. Cette petite défaillance confirme que c'est dans la gestion de ses émotions qu'il a clairement le plus de marge de progression. Detry a prouvé, depuis le début de sa carrière, l'étendue de son talent. Techniquement, il a clairement le niveau d'un top 50 mondial. Mentalement, en revanche, il est encore un peu trop fragile lorsqu'il se retrouve sous pression, que ce soit à l'heure d'enquiller un putt pour la victoire ou de gérer une première place en haut du leaderboard.