Les ménages de Flandre seront-ils bientôt privés d'eau ? La menace, en tout cas, est réelle : les canicules répétées ont dangereusement fait baisser le niveau des nappes phréatiques qui ne sont plus correctement approvisionnées. Lorsque le ciel brutalement se lâche, le sol ne peut absorber l'excès d'eau qui en provient et ce qui aboutit dans les canalisations est conduit vers la mer. D'où l'idée de mobiliser, moyennant redevance, les citernes que possèdent les particuliers dans lesquelles pourraient, selon les calculs d'Aquafin, être stockés près de 15 milliards de mètres cubes. L'ensemble serait géré par des capteurs qui laisseraient, avant chaque pluie importante, les citernes se vider de manière à, d'une part, rehausser le niveau des nappes phréatiques et, d'autre part, à collecter un maximum d'eaux fraîches. L'opération serait notamment financée par les compagnies d'assurance qui auraient moins de sinistres à couvrir ainsi que les communes qui seraient, de la sorte, dispensées de devoir construire des bassins d'orage.