Depuis cette année, les bonus des membres de la direction de bpost, à l'exception du CEO Koen Van Gerven, sont en partie déterminés par le niveau d'absentéisme des près de 34.000 membres du personnel de l'entreprise. Dans le rapport annuel de bpost, on peut en effet lire que ce bonus sera en partie lié à l'évolution du bien-être du personnel, mesuré par le niveau d'absentéisme à court terme. Cette dimension de bien-être vient rejoindre les différents facteurs qui déterminent la partie variable de la rémunération des membres du comité de direction. Comme la situation financière de l'entreprise ou les indices de qualité et de satisfaction des clients. " Ce changement est intervenu parce que nous sommes d'avis que les autres objectifs, la qualité et la satisfaction clients, sont en réalité étroitement liés à la manière dont se sent le personnel sur le lieu de travail, explique Walter Van Wolputte, manager Public Affairs de bpost. Moins il y a d'absentéisme, mieux nous pouvons atteindre les objectifs. Ces éléments sont liés. " Le bonus de Koen Van Gerven reste déterminé par les résultats financiers de l'entreprise.