A 33 ans, il a retrouvé une deuxième jeunesse et collectionne les bons résultats sur le Challenge Tour, la D2 du golf européen. Lors des premiers tournois de la saison, disputés en Afrique du Sud, Christopher Mivis a signé deux secondes places et affiché ses ambitions. "Il est dans une bonne dynamique tant sur le plan technique que mental. Il joue en confiance et cela se traduit clairement sur ses cartes de score. Voilà 10 ans qu'il est professionnel. S'il veut rejoindre le premier circuit européen, c'est cette année ou jama...

A 33 ans, il a retrouvé une deuxième jeunesse et collectionne les bons résultats sur le Challenge Tour, la D2 du golf européen. Lors des premiers tournois de la saison, disputés en Afrique du Sud, Christopher Mivis a signé deux secondes places et affiché ses ambitions. "Il est dans une bonne dynamique tant sur le plan technique que mental. Il joue en confiance et cela se traduit clairement sur ses cartes de score. Voilà 10 ans qu'il est professionnel. S'il veut rejoindre le premier circuit européen, c'est cette année ou jamais. Nous en avons parlé ensemble. Et il a pris conscience qu'il n'avait plus droit à l'erreur", résume Bart Bollen, son fidèle coach. Hyper-talentueux, le petit Christopher était promis au plus bel avenir sur les greens. "Il était plus fort que Thomas Pieters avec qui il s'entraînait régulièrement. Mais sa progression a été freinée par des problèmes de croissance. Ado, il était mince comme un clou et, forcément, très fragile." Passé pro en 2012, le Limbourgeois a longtemps alterné les hauts et les bas. Un peu comme s'il ne parvenait à enclencher la vitesse supérieure. Là, tous les paramètres sont enfin au vert. "Son jeu est bien mieux en place. Physiquement, grâce à un vrai travail de fond, il est devenu un athlète. Et le soutien de nouveaux sponsors l'a rassuré financièrement. C'est désormais un champion complet. Je l'ai rarement vu aussi épanoui et heureux. Lorsqu'il joue de cette façon, c'est une machine", poursuit Bart Bollen, ravi de l'évolution de son élève. S'il veut obtenir sa carte pour le DP World Tour (ex-European Tour) et rejoindre Pieters, Detry et Colsaerts en haut de l'affiche en 2023, Christopher Mivis doit terminer l'année dans le top 20 de la Road to Mallorca (le classement annuel du Challenge Tour). Or, il pointe actuellement dans le top 3. "Il a prouvé lors de ce début de saison qu'il avait largement le potentiel pour relever le défi. Son registre de coups est de plus en plus complet. Il a acquis une grande expérience. Et la présence à ses côtés d'un caddie à plein temps lui permet de bien évoluer au niveau stratégique." Natif de Saint-Trond, Christopher a découvert le golf à l'âge de 12 ans sur les fairways du club d'Avernas en suivant son grand-père. Formé au Millennium, il a fait ensuite escale à la Topsportschool d'Hasselt avant de se lancer dans la grande aventure. Après 10 ans d'hésitations, le voici enfin lancé sur de bons rails. Cerise sur le gâteau: il devrait recevoir une wild card pour participer, du 12 au 15 mai, au Soudal Open (DP World Tour) qui se disputera dans son club actuel, le Rinkven International. Décidément, ce cru 2022 s'annonce excellent!