Les ventes de voitures au Royaume-Uni piquent du nez. Elles ont reculé de 19,8 % en avril, 8,...

Les ventes de voitures au Royaume-Uni piquent du nez. Elles ont reculé de 19,8 % en avril, 8,5 % en mai, 4,8 % en juin et 9,3 % en juillet (par rapport au même mois un an plus tôt). Cette situation contraste avec les ventes européennes qui restent orientées à la hausse quasi partout. Selon la fédération automobile britannique SMMT, la cause est à imputer au Brexit. Il a provoqué une chute de la confiance des consommateurs, qui reporteraient leurs gros achats.